Ce Mardi le PSG avait une nouvelle fois rendez-vous avec son histoire, un rendez-vous manqué qui vient s’ajouter à une longue liste d’échecs.

Toujours en quête d’un exploit notable en ligue des champions, le club parisien à qui il manque clairement quelque chose pour passer ce cap des 1/8è & 1/4 de finale n’a pas été épargné par les consultants et la presse française. Mais il n’en n’est rien comparé à la presse espagnole. Le journal madrilène Marca n’a pas hésité à afficher en une de son journal

« Pour qu’ils apprennent »

autrement dit, « Qu’ils en prennent de la graine ». Un titre qui apparaît comme une leçon du club de Florentino Perez donnée à celui de Nasser El-Khelaïfi, dont ce dernier devrait vivement s’inspirer.

L’Espagne s’est offusqué de l’attitude des supporters du PSG venus déranger la nuit de leurs joueurs la veille du match. En venant faire exploser des pétards et en invectivant les joueurs madrilènes au pied de leur hôtel au beau milieu de la nuit les supporters ont donné une très mauvaise image d’eux et de leur club. Un comportement qui n’existe pas de l’autre coté des Pyrénées.
Des supporters aussi pointés du doigt par leurs propres joueurs après leur égalisation à la 70ème minute de jeu grâce à un Edinson Cavani, chanceux sur l’action. En effet, les fumigènes craqués dans le virage à cet instant ont interrompu le match pendant 3-4 minutes. Coupant ainsi l’élan de leur équipe à un moment où elle pouvait espérer emballer le match et rêver à nouveau malgré l’infériorité numérique. Plusieurs joueurs ont montré leur désapprobation demandant aux supporters de stopper cet excès de festivités. Une fois le calme revenu et l’euphorie du but retombée, le match a repris son cours. Une aubaine pour le Real de Zidane qui a eu le temps de digérer le but encaissé. Une fois encore, la presse espagnole s’est étonnée du comportement des supporters qui n’ont clairement pas aidé leur équipe lors de cet épisode.

Le PSG aussi grand soit-il ne joue pas dans la même cour que le Real Madrid. C’est ce que Marca a voulu mettre en avant avec cette une sévère mais très juste. Paris se doit d’être plus humble face aux très grands et se doit d’apprendre de ses erreurs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :