Mourinho prolonge jusqu’en 2020 !
25 janvier 2018
Un retour de Ben Arfa à Lyon, envisageable ?
31 janvier 2018

L’international français de 31 ans arrivé en septembre 2017 à Las Palmas en provenance de Chelsea voit ses fêtes de fin d’année se dérouler de manière inattendue alors qu’il se retrouve au cœur d’un scandale avec son entraîneur Paco Jémez.

Après son histoire outre-manche mitigée (entre blessures, prêts de dernières minutes, échec en visite médicale … ) où il a tout de même remporté la Premier League en 2015 avec Chelsea, l’international français (30 sélections et 7 buts avec l’équipe de France) voyait le soleil espagnol comme un nouveau départ.

Arrivé le 1er septembre 2017 pour un contrat de deux saisons son aventure espagnole semblait bien commencer. Il entame son premier match avec l’équipe espagnole le 11 septembre 2017. Lors d’une rencontre de Liga face à Malaga où il rentre au bout d’une heure de jeu et inscrit le 3ème but de son équipe (victoire 3-1 des amarillos). Et poursuit sur sa lancée en disputant 13 matchs (toutes compétitions confondues) et inscrivant 6 buts. Se plaçant meilleur buteur de l’équipe en Liga avec 5 réalisations a égalité avec son coéquipier Calleri.

De bonnes statistiques qui n’ont pourtant pas empêché l’équipe jaune de se retrouver relégable. Une situation difficile à gérer pour le club qui a durant la trêve hivernale changé d’entraîneur. Remplaçant Manolo Marquez par l’ancien joueur de la Corogne Paco Jémez.

Seulement le courant passe mal entre le nouvel entraîneur et le français qui est écarté du groupe il y a un mois pour cause de retards, suite à cette décision le joueur se lâche en conférence de presse:

L’entraîneur m’a traité comme si j’étais une merde. Il ne m’a même pas parlé. Il n’a pas eu assez de couilles pour me parler et me dire tu ne joues pas à cause de ça ou de ça …

Paco Jémez a pris à son tour la parole devant la presse afin d’éclaircir l’affaire:

Nous le respectons parce que nous avons acté son départ pour des raisons sportives, alors que c’est surtout pour des raisons disciplinaires. La vérité est facile à démontrer parce que trente personnes se trouvaient là quand les choses se sont produites ( … ) Rémy n’est pas arrivé en retard une fois comme il l’a dit, mais deux fois. En plus, la première fois qu’il est arrivé en retard, il entre dans la pièce et ne se présente pas alors que c’était une réunion de présentation. Sur le terrain, je dis à toute l’équipe que face à de telles circonstances (lutte contre la relégation), nous devons agir de façon différente et que je ne laisserai pas passer certaines choses parce qu’il s’agit d’un manque de respect. Vient le dîner, et il arrive encore en retard. C’est là que je lui dis de rentrer chez lui et qu’il ne jouera pas une seule minute avec moi. Qu’il voit avec le président pour régler sa situation !

Une version bien différente de celle du français prêté du coup jusqu’à la fin de la saison à Getafe.

Le club devra se débrouiller sans l’ancien joueur de Chelsea durant le reste de la saison. Alors que sans Loïc Rémy c’est un seul match gagné sur les six derniers matchs officiels que vient confirmer la défaite 3-0 dimanche contre l’Atletico Madrid.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :