Désastre : L’Italie sera absente de la Coupe Du Monde 2018
13 novembre 2017
Kane met Burnley à terre, et égale un record historique de Premier League
23 décembre 2017

L’Olympico du week-end dernier était l’occasion pour les Bad Gones
de fêter leur 30ème anniversaire. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a été fêté comme il se doit. Retour sur cet anniversaire réussi pour le groupe de supporters rhodanien.
30 bougies à souffler et un match prestigieux à l’affiche. Tout annonçait une vraie fête dans les tribunes et le Kop Nord du Groupama Stadium n’a pas déçu Dimanche soir. Tout comme son équipe. Mise sur de bons rails par Nabil Fékir bien aidé par l’énorme faute de main de Steve Mandanda. L’OL a mené tout au long de la partie sans jamais se faire reprendre au score notamment grâce à un Anthony Lopes des grands soirs auteur de 6 arrêts décisifs. Les hommes de Bruno Génésio ont su tuer le match en début de seconde période devant le virage nord offrant ainsi à leurs supporters le plus beau des cadeaux en ce jour d’anniversaire à savoir les 3 points de la victoire.

 

Les joueurs lyonnais sont restés de longues minutes sur la pelouse pour communier avec leur public à coup de fumigènes, accompagnés d’un Jean-Michel Aulas aux anges qui n’a pas hésité à craquer lui aussi son fumigène en l’honneur de son groupe de supporters.

Il faut tout de même noter que la commission de discipline va examiner le cas de l’OL et de ses supporters pour les fumigènes craqués à la mi-temps et en fin de match (moments soigneusement choisis par le groupe de supporters pour ne pas géner le déroulement de la rencontre, en accord avec la direction du club). Des sanctions pourraient tomber…

Retour en images sur le week-end idyllique des Bad Gones.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :