Ces huitièmes de finale nous offre un Top 100% français mais avec 2 déceptions bleues dans les flops.

TOPS

⭐️⭐️⭐️ Kadidiatou Diani : L’ailière était la joueuse française la plus dangereuse en première période. Ses percutions balle au pied mettaient à mal les Brésiliennes les poussant à commettre un grand nombre de fautes.
À la 22ème minute de jeu, elle contournait son vis-à-vis avant de centrer pour Valérie Gauvin. Un but malheureusement pour nos Bleues annulé par la VAR après un gros contact avec Bárbara. Diani, une fois encore se débarassait de Tamires pour centrer sur Gauvin : cette fois-ci, les Bleues prenaient l’avantage au score ! (53′). Enfin, la Française provoquait la faute amenant au but de la victoire d’Amandine Henry à la 107ème. Décisive du début à la fin, Diani reçoit nos 3 étoiles.

⭐️⭐️ Valérie Gauvin : Alors que les Bleues semblaient moins en confiance dans le premier acte, l’attaquante montpelliéraine, présente dans les duels aériens, allait perturber les Brésiliennes après son but refusé par la VAR (22′). À la 53ème minute, elle menait la France à l’ouverture du score devançant la portière brésilienne, sur un super centre de Diani. Gauvin inscrivait son 2ème but dans ce mondial, but d’une importance capitale. Gauvin on fire puisqu’il s’agit de son 7ème lors des 9 derniers matchs !

⭐️ Amandine Henry : La capitaine bleue avait une tâche des plus difficiles à relever, prendre Marta au marquage. Mission plutôt réussie puisque les occasions sud-américaines ne passaient que peu par du jeu court dans l’axe. Un France – Brésil mythique, symbolique et historique dans lequel Henry faisait du Thierry Henry 2006 inscrivant le but de la victoire parfaitement servie par Amel Majri. Comme Gauvin, Henry marquait son 2ème but du tournoi (107′) et emmenait les Bleues tout droit vers les quarts.

FLOPS

😡😡😡 Tamires : Un match catastrophique de la Brésilienne, d’abord malmenée par Diani et responsable des 2 buts des Bleues (53′, 107′) – et l’aurait été des 3 (si le but de Gauvin, 22′, était validé). Ensuite, la joueuse du Fortuna Hjørring se voyait sanctionnée d’un carton jaune après un croche-pied sur Vivianne Asseyi juste avant la mi-temps. Dépassée tout au long du match, c’est un zéro pointé pour la Brésilienne.

😡😡 Eugénie Le Sommer : La Lyonnaise, en retrait dans ce match, rencontrait quelques difficultés. Certes présente pour faire la bonne passe (39′), l’attaquante ne s’est crée aucune occasion en première période.
À la reprise du match, Le Sommer n’était pas aussi efficace qu’à son habitude, à l’image de son centre dévissé après qu’Asseyi ait éliminé 3 joueuses (50′). Elle perdait de nombreux ballons entre autres en fin de rencontre (82′, 85′, 91’…) et faisait des mauvais choix, notamment en oubliant de servir Majri qui avait dédoublé dans son dos à la 104ème minute de jeu.

😡 Elise Bussaglia : La très expérimentée Elise Bussaglia nous faisait quelques frayeurs avec un marquage laxiste sur le but de Thaisa (63′) et des pertes de balle en fin de rencontre qui auraient pu coûter cher (90′, 90+3′). En toute fin du temps réglementaire, son mauvais dégagement qui aurait pu se convertir en but pour le Brésil (90+4′) – mais c’etait sans compter sur le retour divin de Griedge Mbock qui sortait le ballon devant la ligne de but. Des erreurs très dangereuses dans le money time, mais les Bleues sont bel et bien en quarts de finale ! 🇫🇷

24 juin 2019

Tops-Flops : Un match difficile à négocier pour les Bleues

Ces huitièmes de finale nous offre un Top 100% français mais avec 2 déceptions bleues dans les flops.
24 juin 2019

France – Brésil : Une qualif’ au bout de la nuit !

Le suspens a tenu longtemps, dans ce huitième de finale de Coupe Du Monde. Très longtemps…
13 juin 2019

France – Norvège : Pour la première fois, cette joueuse apparaît dans les flops…

Six points, deux victoires en deux matchs, une qualification en poche et un événement inattendu…
4 mai 2019

D1F : 22ème journée

Joies, satisfactions, déception et larmes au programme de la 22ème et dernière journée de D1F. Le point final de cette saison a été posé cette après-midi.