Il faut exceller pour accéder au rêve de disputer une finale de Coupe Du Monde. Deux hollandaises y sont parvenues. En face une Suédoise a tout tenté pour leur barrer la route, en vain.

TOPS

⭐⭐⭐ Jackie Groenen : Déjà auteure d’une bonne prestation avant son but libérateur, Jackie Groenen a mené les siennes au succès hier soir. Elle a été à l’initiative du premier tir cadré hollandais à la 17ème minute en s’arrachant pour gratter un ballon avant de servir Beerensteyn. Outre son activité habituelle au milieu de terrain, Groenen a éclairé la soirée d’hier d’une talonnade délicieuse pour Miedema juste avant la mi-temps (45′). Après l’éclairage est venu l’illumination, et il aura fallu attendre la 100ème minute et donc les prolongations pour la voir arriver. Après un duel, le ballon a atterri dans les pieds de Groenen qui à 20 mètres, a déclenché une frappe croisée puissante au ras du sol. Son premier tir cadré de la compétition (en 4 tentatives) s’est avéré crucial pour les Oranje.

⭐⭐ Desiree van Lunteren : Tout simplement infranchissable. Van Lunteren a été solide et a sécurisé son couloir à merveille. Elle n’a rien laissé à Hurtig et a frustré toutes celles qui sont venues la défier sur son côté. Rubensson a essayé sans succès (17′). Quatre minutes plus tard, c’est Lina Hurtig qui a subi la loi de van Lunteren. La défenseure de Fribourg a réalisé une intervention virile mais correcte sur la numéro 8 suédoise. À la 27ème minute, la latérale a une nouvelle fois fait preuve d’autorité en taclant Hurtig qui essayait de déborder. Son exceptionnel retour sur Jakobsson à la 118ème a permis à son équipe de conserver son but d’avance. La joueuse de 26 ans a pris le dessus sur les attaquantes et les milieux de terrain suédoises et a réalisé un match autoritaire.

Hedvig Lindahl : Lindahl a donné du fil à retordre aux Bataves. Son intervention du bout des doigts sur la tête de Miedema a envoyé le ballon sur la barre transversale (64′). Rassurante sur ses prises de balles et précise dans son jeu aux pieds, la portière âgée de 36 ans a conservé ses cages inviolées durant de longues minutes, notamment grâce à un arrêt décisif à la 90ème sur une tentative de van de Sanden. Malheureusement pour elle, Jackie Groenen a trouvé la faille dans les prolongations grâce à une frappe sur laquelle la portière de Chelsea n’a rien pu faire.

FLOPS

😡😡😡 Lina Hurtig : Elle a été l’adversaire directe de Desiree van Lunteren. Ou devrait-on dire la victime de Desiree van Lunteren ? Quoi qu’il en soit elle n’est pas passée une seule fois face à une van Lunteren qui semblait déterminée à ne rien lui céder. Son remplacement par Janogy à la 79ème a semblé logique tant la hollandaise avait pris le dessus sur elle.

😡😡 Sofia Jakobsson : La Montpelliéraine a eu du mal à mettre du rythme dans ce qu’elle faisait. Certains coups auraient pu être mieux joués de sa part. Dans l’ensemble on a été déçus du manque de prise de risque dans son jeu. Elle aurait pu permettre à la Suède de revenir dans le match à la 118ème minute de jeu sur l’ouverture de Seger mais elle a été reprise par van Lunteren revenue à son contact. Une prestation totalement à l’opposée de celle qu’elle avait réalisé contre l’Allemagne en quarts de finale.

😡 Jill Roord : D’après nos notes, elle est entrée à la mi-temps à la place de Lieke Martens blessée. Mais quelqu’un l’a-t-il vraiment vu jouer ? 👻

4 juillet 2019

Pays-Bas – Suède : Malgré une gardienne au top, la Suède a dit Adieu à ses rêves de finale.

Il faut exceller pour accéder au rêve de disputer une finale de Coupe Du Monde. Deux hollandaises y sont parvenues. En face une Suédoise a tout […]
3 juillet 2019

Angleterre – États-Unis : Les tops et les flops de la rencontre

Leurs adversaires n’ayant encore jamais vécu de finale de Coupe Du Monde, la pression était sur les épaules des Américaines favorites au coup d’envoi. Mais la […]
2 juillet 2019

Coupe Du Monde, Équipe de France : Les tops et les flops de la compétition

Pour l’équipe de France, l’aventure Coupe Du Monde est fini. À l’aube des demi-finales en terres lyonnaises, l’échec commence à peine à être digérée par les […]
29 juin 2019

France – États-Unis, Top/Flop : Malgré tout, une Française est parvenue à se hisser dans les tops

C’était le match le plus attendu de cette Coupe Du Monde. Celui que le monde du football féminin avait prévu de regarder avant même le début […]