Ce samedi 15 février 2020, un choc était au programme des quarts de finale de la coupe de France. Montpellier, triple vainqueur de la compétition, recevait Bordeaux qui disputait le premier quart de finale de son histoire. Un duel indécis entre le 4èmeet le 3ème D1 Arkema. En effet, si les Bordelaises se présentaient avec une série de 10 matchs sans défaite, elles restaient sur deux qualifications aux tirs au but, n’inscrivant, en 2020, que 5 buts en 5 matchs toutes compétitions confondues. En face, les Montpelliéraines, qualifiées facilement et largement lors des deux tours précédents, comptaient, en 2020, 24 buts marqués en 5 matchs.

Alors que Frédéric Mendy alignait une charnière centrale inédite avec Marion Torrent de retour d’une déchirure à la cuisse ; Pedro Martínez Losa devait composer sans sa capitaine Charlotte Bilbault blessée et sans Claire Lavogez suspendue.

Dès l’entame du match, les Montpelliéraines opèrent un pressing haut qui gêne la formation bordelaise. Après 10 minutes d’un round d’observation, Viviane Asseyi, lancée en contre-attaque, bascule le jeu sur Andréa Lardez, côté droit. Le centre de Lardez repris de la tête par Ouleymata Sarr, finit dans les gants de Cindy Perrault (11′). Trois minutes plus tard, les Montpelliéraines sont cueillis à froid. À la suite d’un coup-franc parti du camp girondin, le jeu bascule une nouvelle fois à droite. Lardez qui a servi Shaw, au duel avec Marion Torrent, voit finalement le ballon revenir sur Sarr qui, cette fois, ne se manque pas (13′). Deux occasions, un but et ça fait 1-0 pour les Girondines de Bordeaux.

L’ouverture du score va débrider les deux camps. Alors que le centre de Delphine Chatelin pour Shaw ne donne rien (24′), les frappes contrées coups sur coups d’Iva Landeka puis Sakina Karchaoui, dans la surface, butent sur la défense bordelaise (28′). Montpellier accélère. Le centre de Karchaoui, côté gauche, trouve Petermann esseulée au second poteau, qui gênée par la sortie rapide de Romane Bruneau ne parvient pas à pousser le ballon au fond (29′). Dans la foulée, la bonne tête de Clarisse Le Bihan à la suite d’un corner de Sandie Toletti est repoussée par Shaw (30′). Un temps fort montpelliérain qui va faire mouche. Toletti, en charge des corners, voit la tête de Valérie Gauvin être repoussée mais Petermann restée aux 6 mètres, égalise à bout portant (31′). Montpellier revient à 1-1.

Trois minutes plus tard, les Pailladines plus incisives à la récupération, pensent faire coup double. Toletti centre en retrait pour Karchaoui qui s’y prend à deux fois avant de pousser le ballon dans les filets. Un but que madame Bayer va refuser pour une obstruction peu évidente sur Bruneau (34′).

Un fait de jeu qui va enrager Frédéric Mendy mais qui ne va pas freiner les intentions montpellieraines. Sur un corner de Toletti mal dégagé par Bruneau, alors au duel avec Gauvin, Le Bihan reprend instantanément du gauche en lucarne. 2-1 pour Montpellier

Sonnées et désorganisées, les Bordelaises vont cependant se procurer une dernière occasion avant la pause. Dans la surface, côté gauche, Sarr fixe Marion Romanelli mais son tir est claqué in extremis par Perrault en corner (43′).

Au retour des vestiaires, Toletti à la conclusion d’un sublime enchaînement collectif avec Karchaoui et Petermann, aggrave le score (47′). 3-1 pour la Paillade.

Un 3èmebut qui ne va pas diminuer le rythme montpelliérain. Alors que la frappe de Romanelli excentrée, côté droit, n’inquiète pas Bruneau (60′), Torrent, seule dans la surface, trouve la barre (61′). Sur la contre-attaque qui s’ensuit, Asseyi obtient un penalty sur une faute de Romanelli en retard (62′). Asseyi qui voulait se faire justice échoue face à Perrault (63′).

À cet instant, les chances de qualification du camp girondin en manque de créativité s’amenuisent. Les coups francs de Maëlle Garbino (66′) puis Gouthia Karchouni (69′), pourtant très bien tirés ne sont pas suivis. Le centre de Nérilia Mondesir pour la tête de Gauvin, au second poteau, est repoussé de justesse par Lardez (73′). Alors que les lignes s’étirent, les Bordelaises poussent enfin. Garbino profite d’un tampon de Morgane Nicoli sur Emelyne Laurent à l’entrée de la surface pour récupérer le ballon et tenter une frappe non cadrée (75′). Deux minutes plus tard, Sarr s’offre le but de l’espoir. Sur un contre-éclair, Asseyi sert Sarr après une déviation de Shaw et un prolongement de Laurent. Suite à cela, Ouleymata Sarr, totalement esseulée au point de penalty, a tout le temps d’ajuster Perrault (79′). Bordeaux réduit la marque, 3-2.

Un but qui va crisper les Montpelliéraines et galvaniser le camp girondin. En deux minutes Sarr inverse la tendance. Shaw en appui, dans l’axe, remise sur Garbino qui dans l’intervalle envoie Sarr en face à face (80′). Ouleye Sarr qui ne tremble pas, s’octroie un triplé et ça fait 3 partout ! Incroyable.

La fin de match s’emballe. Après avoir dribblé Nicoli, Inès Belloumou et Torrent, la frappe trop écrasée de Shaw est reprise par Perrault. (82′), le centre fuyant de Gauvin n’est pas repris par Petermann (84′), puis le petit festival d’Asseyi depuis la gauche jusqu’à l’axe, finit sur un tir capté par Perrault (87′)

A l’issue de 90 minutes d’un scénaio complètement fou, madame Bayer envoie les 22 protagonistes aux tirs au but. Alors que les 11 premières tireuses effectuent un sans faute, Nérilia Mondésir échoue sur Romane Bruneau. Le FC Girondins de Bordeaux se qualifient en demi-finale de la Coupe de France

Après nous avoir livré un vrai scénario de Coupe de France, le Montpellier Hérault Sporting Club, 9 fois finaliste en 18 éditions de la coupe de France, est éliminé en quart de finale par les Girondins de Bordeaux. Une performance pour les joueuses de Pedro Martínez Losa, qui mal embarquées à un quart d’heure du terme, se qualifient pour la troisième fois de suite aux tirs au but. Si la désillusion est de mise pour la Paillade, les Marine et Blanc vont goûter, le 22 mars prochain, à leur première demi-finale de leur histoire en coupe de France.

15 février 2020

Coupe de France : Montpellier vs Bordeaux, un scénario dingue

Ce samedi 15 février 2020, un choc était au programme des quarts de finale de la coupe de France. Montpellier, triple vainqueur de la compétition, recevait […]
2 février 2020

Coupe de France : Entretien avec Mahauld, joueuse amateur au CA Paris 14

Ce dimanche 2 février, le stade Didot donnait le coup d’envoi d’une des huit affiches des huitièmes de finale de la Coupe de France. Le Club […]
21 juillet 2019

Trophée des Championnes : la FFF met un quatrième titre en jeu

Initialement prévue pour la saison 2018/2019, la première édition du Trophée des Championnes a officiellement été confirmée pour la saison 2019/2020. À la suite du sacre […]
9 mai 2019

PiedsCarrésFéminin très en colère contre le Flop #1 !

90 minutes pour soulever un trophée convoité. Les actrices de cette belle finale de Coupe de France ont tout donné et certaines ont même excellé…