Dernière répétition réalisée.

Les Islandaises, qui ont déjà débuté leur campagne de qualification pour l’Euro, se placent deuxième de leur groupe avec 2 victoires en 2 matchs, derrière la Suède à la différence de buts. L’équipe de France elle, entrera dans la course à l’Euro Mardi à 17h00 au Kazakhstan. La dernière rencontre entre Françaises et Islandaises remontait au 18 juillet 2017 lors du dernier Euro qui avait vu les Bleues s’imposer 1-0 sur un penalty de Le Sommer.

Dans le XI type de l’équipe de France, 3 changements ont pu être constatés par rapport à celui qui a débuté face à l’Espagne. Kenza Dali qui était entrée en jeu à la place de Geyoro contre l’Espagne, a gagné la confiance de Corinne Diacre qui l’a titularisé. Pauline Peyraud-Magnin a obtenu sa 3ème sélection, sa dernière apparition avec les Bleues remonte au 25 mai 2019 (France – Thaïlande). La dernière modification concerne l’axe de la défense avec Aïssatou Tounkara à la place de Griedge Mbock.

Dès les premiers instants du match, la France a le monopole du ballon. À peine entrées dans leur match, les islandaises sont vite débordées par la rapidité et la justesse des Bleues. À la 4ème minute, sur un centre de Torrent, Gauvin au duel avec 2 Islandaises dévie de la tête pour Le Sommer qui reprend de volée du gauche. Une frappe imparable pour S. Sigurðardóttir qui ne peut empêcher le ballon d’aller au fond du but. Malgré le pressing haut et les passes précises, Tounkara nous fait une frayeur qui aurait pu amener une situation aux islandaises si elles avaient mieux joué le coup. 17 minutes après le coup d’envoi, Eugénie Le Sommer double la mise. Cascarino fixe la défense et glisse la balle dans les pieds de la Bretonne qui choisit de déclencher sa frappe des 20 mètres en voyant qu’elle n’est pas attaquée. Elle marque ainsi son 79ème but en sélection et n’est qu’à deux buts d’égaler le record de Marinette Pichon (81 buts en 112 sélections). En difficulté dans leur 4-1-4-1 au bloc bas, les Islandaises cherchent à ralentir le rythme du match.

©Philippe Mayen-Antonio Mesa

Au retour du vestiaire, les Bleues reprennent le même rythme qu’en début de première période. Sur une frappe déviée de Le Sommer, Gauvin se jette empêchant la gardienne de capter le ballon qui se dirige vers le but. La Montpelliéraine se jette une dernière fois pour pousser le ballon dans le but mais c’est sans compter sur le retour de Gisladóttir qui dégage. 65ème minute, sortie de Kenza Dali, que l’on n’aura pas beaucoup vue, remplacée par Amel Majri. Une minute plus tard, Majri fait la différence et centre au second poteau pour Cascarino qui redresse le ballon de l’intérieur du pied droit pour le mettre au fond (3-0, 66’). Les vagues Bleues se succèdent sans que les Islandaises ne parviennent à s’en sortir. Autre que les beaux buts qui ont été marqués, il y a également de beaux gestes techniques dans cette rencontre, à l’image de la talonnade de Majri pour Geyoro (76’) ou bien du petit pont d’Eugénie en première période sur Sigurðardóttir (28’). Et on a droit à un véritable festival de Majri. Après sa passe décisive et sa talonnade, c’est avec une superbe frappe des 25 mètres qu’Amel, servie par Cascarino, éblouit le stade clôturant ainsi la victoire de l’équipe de France sur le score de 4 à 0. Ce score aurait encore pu être encore plus lourd après un débordement et une passe en retrait de Marie-Antoinette Katoto, entrée en jeu à la 80ème à la place d’ELS. Sa passe en retrait arrive sur Majri mais cette dernière voit sa frappe être trop croisée et filer en 6 mètres. Ce match amical restera gravé dans la mémoire d’Élisa de Almeida (21 ans) qui a fêté sa première sélection chez les A en entrant en fin de partie (80′).

Les 11 384 spectateurs qui ont pu assister à la performance des Bleues face à l’Islande en ont eu plein les yeux, grâce à cette victoire 4-0 au Stade des Costières de Nîmes, l’EDF va pouvoir s’envoler pour le Kazakhstan avec sérénité pour on l’espère, bien débuter les qualifications pour l’EURO 2021.

5 octobre 2019

France – Islande : Derniers réglages effectués pour les Bleues

Dernière répétition réalisée.
10 juin 2019

Bordeaux pille le Paris FC

Après le départ de six joueuses, le débauchage de Jérôme Dauba et son staff puis avoir enregistré deux belles arrivées, Bordeaux continue son marché. Selon Canal […]
5 avril 2019

France – Japon : Beaucoup de points positifs mais tout de même un bémol…

L’équipe de France accueillait hier le Japon, à l’Abbé des Champs (Auxerre). Le premier match d’un rassemblement qui se trouve être le dernier avant la liste […]
1 avril 2019

D1F : 19ème journée

Au menu de ce 19ème acte, un match à 6 points en bas de tableau et un mano à mano toujours plus intense pour le titre […]