16 ans après avoir accueilli la première édition de la Coupe du Monde, la Chine recevait de nouveau la compétition.

La Chine a été choisi 4 ans plus tôt pour réceptionner le tournoi, mais en raison de l’épidémie du SRAS, la FIFA a déplacé l’événement aux États-Unis. L’Empire du Milieu était prioritaire pour recevoir l’édition de la Coupe du Monde de 2007. L’affluence totale a été de 997 433 spectateurs selon la FIFA.

Chengdu, Hangzhou, Shanghai, Tianjin et Wuhan ont reçu la compétition qui se déroulait du 10 au 30 septembre 2007. 16 équipes ont participé au tournoi, formant ainsi 4 groupes de 4 équipes. Seuls les deux premiers de chaque groupe se sont qualifiés pour les quarts de finale.

  • Groupe A : Allemagne, Japon, Angleterre, Argentine
  • Groupe B : Nigéria, Etats-Unis, Corée du Nord, Suède
  • Groupe C : Norvège, Ghana, Australie, Canada
  • Groupe D : Chine, Nouvelle-Zélande, Brésil, Danemark

Sur l’ensemble de la compétition, 111 buts ont été marqués soit une moyenne de 3,47 buts par match.

La France, n’étant au rendez-vous, a été représentée par les arbitres françaises, Karine Vives Solana et Corinne Lagrange déjà présente en 1995.

Groupe A :

C’est dans ce groupe que l’Argentine a connu la plus grosse défaite de son histoire, 11-0 face à l’Allemagne. Belle entrée en matière pour la Mannschaft qui a fini première de son groupe avec un match nul, contre l’Angleterre, et deux victoires. Les Allemandes ont poursuivi sur leur lancée en éliminant la Corée du Nord et la Norvège sur le score de 3-0, se qualifiant ainsi pour leur troisième finale. L’Angleterre a fermé la marche de ce groupe avec deux nuls et une victoire, mais son parcours s’est arrêté en quart face aux Etats-Unis.

Groupe B :

Les Américaines ont été accrochées dès leur premier match face à la Corée du Nord. Elles sont, tout de même, parvenues à atteindre les demi-finales, mais leur parcours s’est arrêté suite à une défaite de 4-0 face au Brésil. La Corée du Nord, au dépend de la Suède et du Nigéria, s’est qualifiée en quart, mais son chemin a croisé celui des Allemandes qui ont mis un terme à leur parcours.

Groupe C :

Ce groupe composé de la Norvège, de l’Australie, le Ghana et le Canada, a vu les Norvégiennes et les Australiennes se qualifier pour la suite de la compétition. Malheureusement, les deux équipes ont rencontré les finalistes sur leur chemin.

Australie / AFP PHOTO

Groupe D :

Le Brésil est la seule équipe à avoir fait carton plein lors de la phase de groupe. Après avoir battu les Etats-Unis en demi-finale, les Brésiliennes ont filé en finale pour la première fois de leur histoire. La Chine qualifiée à son tour, n’a pas dépassé les quarts.

Finale : Doublé pour les Allemandes

La finale de la 5ème édition de la Coupe du Monde s’est déroulée devant 31 000 spectateurs. Dans la finale qui a opposé le Brésil à l’Allemagne, Brigit Prinz a ouvert le score à la 52ème minute pour la Mannschaft. Les Allemandes ont doublé la mise par l’intermédiaire de Simone Laudehr 4 minutes avant la fin.

Vainqueur de l’édition précédente, l’Allemagne a confirmé son statut de leader en remportant sa deuxième Coupe du Monde avec 21 buts inscrits et 0 encaissé.


Joueuses allemandes présentant le trophée sur le balcon de la mairie de Francfort

Dans le match pour la troisième place, les Etats-Unis se sont imposés 4-1 face à la Norvège.

Récompenses individuelles :

Equipe de la compétition : Nadine Angerer (Allemagne), Bente Nordby (Norvège), Ariane Hingst (Allemagne), Li Jie (Chine), Ane Stangeland Horpestad (Norvège), Kerstin Stegemann (Allemagne), Daniela (Brésil), Formiga (Brésil), Kelly Smith (Angleterre), Renate Lingor (Allemagne), Ingvild Stensland (Norvège), Kristine Lilly (Etats-Unis), Lisa De Vanna (Australie), Marta (Brésil), Cristiane (Brésil), Brigit Prinz (Allemagne).

Malgré la défaite de son équipe en finale, Marta s’est distinguée en remportant des distinctions individuelles.

  • Ballon d’or (meilleure joueuse du tournoi) : Marta (Brésil)
  • Ballon d’Argent : Brigit Prinz (Allemagne)
  • Ballon de Bronze : Cristiane (Brésil)
  • Soulier d’Or (meilleure buteuse du tournoi) : Marta (Brésil) : 7 buts
  • Soulier d’Argent : Abby Wambach : 6 buts
  • Soulier de Bronze : Ragnhild Gulbrandsen : 6 buts
  • Gant d’or : Nadine Angerer (Allemagne)
  • Prix du fair-play : Norvège
18 avril 2020

2007 : Retour à la case départ

16 ans après avoir accueilli la première édition de la Coupe du Monde, la Chine recevait de nouveau la compétition.
11 mars 2020

Tournoi de France (Brésil vs Canada) : Un sacré scénario pour le finish

Pour ce dernier match du Tournoi de France, le stade de l’épopée de Calais recevait le Brésil et le Canada. Deux nations qui n’avaient toujours pas […]
8 mars 2020

France-Brésil : Une paire française qui fait la différence

L’Equipe de France a été en difficulté face au Brésil mais l’essentiel est là. Une deuxième victoire qui permet aux Bleues de remporter le premier Tournoi […]
8 mars 2020

Tournoi de France : Les Bleues, bête noire de la Seleção

Le quatrième match du Tournoi de France a opposé le pays hôte au Brésil. La France en tête, après sa victoire 1 à 0 face au […]