Auteur d’un début de saison rocambolesque, tous les feux sont au vert pour Wolfsburg. Statistiquement, les Louves dominent l’Europe.

Le VfL Wolfsburg a déjà pris le large en Allianz Frauen-Bundesliga, reléguant le Bayern München à 7 unités. A titre indicatif, 7 points séparent donc le 1er du 2ème tout autant que le 2ème du 6ème. Le double-champion d’Allemagne est l’un des 6 clubs européens à avoir remporté tous leurs matchs de championnat depuis le début de saison :

En Norvège, Le LSK Kvinner a terminé sa saison 2018 avec 19 victoires consécutives (en 22 matchs).

 

Le club allemand surfe sur une série de 15 victoires consécutives (championnat et coupes confondus), un record en 2018-19 :

  • VfL Wolfsburg (Allemagne) : 15 victoires consécutives
  • Arsenal Women FC (Angleterre) : 14 victoires consécutives
  • Olympique Lyonnais (France) : 13 victoires consécutives

 

Depuis août, Wolfsburg n’a encaissé qu’un seul but et confirme son statut de meilleure défense d’Europe :

  • VfL Wolfsburg (Allemagne) : 1 but encaissé soit 0,11 buts par match
  • Olympique Lyonnais (France) : 3 buts encaissés soit 0,27 buts par match
  • Brondby IF (Danemark) : 5 buts encaissés soit 0,39 buts par match
  • Arsenal Women FC (Angleterre) : 5 buts encaissés soit 0,56 buts par match
  • Chelsea FC Women (Angleterre) : 5 buts encaissés soit 0,56 buts par match

 

Les Allemandes frôlent l’excellence ; en plus d’être la meilleure défense, les Louves sont aussi la meilleure attaque d’Europe* :

  • VfL Wolfsburg (Allemagne) : 45 buts marqués soit 5 buts par match !
  • Arsenal Women FC (Angleterre) : 42 buts marqués soit 4,67 buts par match
  • Olympique Lyonnais (France) : 42 buts marqués soit 3,82 buts par match
  • Atlético de Madrid (Espagne) : 35 buts marqués soit 3,5 buts par match

*Cette statistique s’applique uniquement pour les 4 grands championnats. La trop grande différence de niveau avec les autres clubs fausserait l’interprétation. En réalité, le Sparta Praha est la meilleure attaque d’Europe avec une moyenne de 6 buts par match.

C’est tout un collectif qui est derrière cette escapade offensive : 4 joueuses du VfL Wolfsburg sont dans le top 3 des meilleures buteuses du championnat allemand : Ewa Pajor (1ère avec 13 buts), Pernille Harder (2ème avec 7 buts) et Kristine Minde et Alexandra Popp (3èmes avec 6 buts). La ligne offensive Pajor-Harder-Popp est redoutable. Pajor, 2ème meilleure buteuse en Europe, Harder élue meilleure joueuse Européenne et Popp l’éternelle tueuse devant le but. Serait-ce l’année de Wolfsburg pour gagner leur 3ème UEFA Women’s Champions League ?

 

Toutes ces statistiques sont à considérer dans l’un des plus grands championnats en Europe – pour ne pas dire le plus grand – en Allianz Frauen-Bundesliga. Wolfsburg est archi-dominateur et a su gérer ses échéances face à un Olympique Lyonnais qui a été mis en difficulté par son dauphin le PSG au terme d’un match nul 1-1. Lyon n’a pas gagné face au PSG depuis 3 matchs et a encaissé 2 buts en 2 journées de championnat (vs. Paris puis vs. Fleury), ce qui n’était pas arrivé en championnat depuis 2 ans.

Nous ne prendrons peu de risques à dire qu’une équipe allemande sera en finale de la Ligue des Champions. Le Bayern München hérite d’un tableau accessible avec une probable confrontation Bayern-Barcelone en demies. Par contre ce serait plus audacieux de dire qu’il s’agirait d’une finale allemano-allemande.

L’affiche des quarts de finale est sans aucun doute le remake de la finale de l’an dernier, Lyon vs. Wolfsburg. Si le triple champion d’Europe en titre est certes archi favori, les statistiques et circonstances de la double-confrontation pourraient tourner en faveur de Wolfsburg.

Nous avons pu constater que les incroyables statistiques du club allemand sont en défaveur de l’Olympique Lyonnais. La plus grande victoire de l’OL en championnat est un 8-0 face au LOSC; 9-0 face à l’Ajax en Ligue des Champions. Wolfsburg hausse le niveau en portant sa plus grande victoire de la saison à 9-0 et une victoire 0-6 face aux championnes d’Espagne en titre, l’Atlético de Madrid.

Les circonstances sont autant en défaveur de l’OL qu’en faveur de Wolfsburg. Les deux clubs s’étaient déjà rencontrés en quarts de finale de l’UWCL il y a 2 ans. Lyon s’était qualifié mais avait perdu au match retour à domicile 1-0 (Caroline Graham Hansen). Les Fenottes ont également été mises en difficulté lorsqu’elles recevaient le FC Barcelone l’an dernier en arrachant une victoire 2-1 en quarts.

Les championnes de France font très souvent « le travail » à l’extérieur avant de recevoir leurs adversaires au Groupama Stadium. Cette configuration – à l’extérieur à l’aller, à domicile au retour – leur est favorable mais cette saison, les Lyonnaises recevront avant de se déplacer. Autrement dit, la balle serait presque dans le camp de Wolfsburg qui aura toutes les raisons de prendre des risques au Groupama Stadium avant d’éventuellement jouer la défense au retour. Et les stats prouvent que les Louves savent défendre.

Rendez-vous le 20/21 mars pour le match aller des quarts de finale de l’UEFA Women’s Champions League.

28 novembre 2018

UEFA Women’s Champions League : VfL Wolfsburg et statistiques, l’année ou jamais ?

Auteur d’un début de saison rocambolesque, tous les feux sont au vert pour Wolfsburg. Statistiquement, les Louves dominent l’Europe.
9 novembre 2018

UWCL : Tirage au sort des quarts de finale

Très attendues, les affiches des quarts de finale de la Ligue des Champions féminine tiennent toutes leurs promesses ! Voici une présentation match par match.
2 novembre 2018

UWCL : Tous les résultats des ⅛ de finale

Ce Mercredi et ce Jeudi se disputaient les huitièmes de finale retours de la Ligue des champions. Point sur les résultats et les 8 qualifiés.
18 octobre 2018

⅛ UWCL : Les finalistes ne tremblent pas.

Hier se disputait le match aller des ⅛ de finale de la Ligue des champions féminine avec à l’affiche en simultané les deux finalistes de l’édition […]