Milieu de terrain de formation reconvertie gardienne de but depuis 1 an, Yenith Bailey, 17 ans, a volé la vedette du tournoi CONCACAF.

Alors que les États-Unis se sont qualifiés pour la coupe du monde 2019 sans concéder le moindre but, une gardienne évoluant pour la modeste mais valeureuse nation du Panama a décroché le gant d’or, récompensant la meilleure gardienne du tournoi.

Encensée par d’innombrables stars d’expérience telle que Carli Lloyd, Alex Morgan ou encore Hope Solo et Nadine Angerer, les réseaux sociaux se sont pris de passion pour cette joueuse de seulement 17 ans.

En effectuant 24 parades lors des phases de groupe, Yenith Bailey a permis au Panama de créer la surprise en battant le Mexique 2-0, et d’espérer jusqu’au bout face à la Jamaïque lors du dernier match de poule.

Même si la Jamaïque a fini par sortir victorieuse, Bailey a été l’une des héroïnes du match et il n’est pas difficile de comprendre pourquoi. Elle a mis le feu à Twitter quand elle a dû s’imposer à de nombreuses reprises pour maintenir le Panama à un but de la Jamaïque. Malgré une égalisation de Lineth Cedeno en prolongation (115e), cela n’a malheureusement pas suffi. La Jamaïque s’impose finalement 4 tirs au but à 2 et décroche le premier ticket pour une coupe du Monde de son Histoire.

Yenith Bailey en parade ça donne ça :

Si le Panama conserve une chance de qualification en barrage face à l’Argentine, on espère pour la jeune prodige un avenir radieux dans un club qui pourrait l’amener dans une nouvelle dimension.

20 octobre 2018

Yenith Bailey, de milieu de terrain à meilleure gardienne Concacaf

Milieu de terrain de formation reconvertie gardienne de but depuis 1 an, Yenith Bailey, 17 ans, a volé la vedette du tournoi CONCACAF. Alors que les […]
20 octobre 2018

Kirby ou Marta ?

10 octobre 2018

FRA-CAM : Tops/Flops

Un 6ème cleansheet consécutif pour l’Equipe de France. Deux doublés inscrits lors de la victoire 6-0 et 2 Françaises dans les Flops
10 octobre 2018

La France dompte des Lionnes à bout de souffle

6-0, un score sans appel qui ne reflète pas la physionomie du match.