Dans son dernier match de préparation à la Coupe Du Monde, l’équipe de France est parvenue à se défaire de la Chine hier à Créteil sur le score de 2 buts à 1.

« Sans accro » ne veut pas dire parfaite. Car oui il y a eu des ratés, et oui certaines choses auraient pu être mieux faites. Mais l’essentiel est là, à savoir la victoire (la 5ème de rang) mais surtout le plus important : Aucun pépin physique à signaler parmi les joueuses ayant disputé la rencontre.

Le film du match

Car oui, à 7 jours du mondial, l’essentiel était bien là. Ressortir de ce match avec aucun nom supplémentaire sur la liste des joueuses indisponibles. Amandine Henry souffrait du dos, alors qu’Eugénie Le Sommer et Amel Majri étaient embêtées par des blessures musculaires. Trois pépins qui ont causé le forfait des trois Lyonnaises. En l’absence des deux habituées du couloir gauche, le jeu des Bleues à soudainement penché à droite durant le premier acte. Avec Cascarino en feu (comme à chaque match) et une Marion Torrent pas avare d’efforts, les offensives Bleues sont principalement venue de la droite. Pas étonnant que l’ouverture du score fasse suite à un centre-tir de Torrent repris par Gauvin grâce à un bon réflexe qui expédie le cuire dans les buts gardés par ShiMeng (30′). Dans un match où la France a plutôt bien géré son pressing et ses transitions défensives malgré la qualité de jeu intéressante proposée par les Chinoises, les Bleues ont tout de même concédé un but en début de seconde période. Après un dégagement de Bouhaddi qui n’a trouvé que HaiYan pour cible, les joueuses de XiuQuan ont trouvé la faille en allant vite de l’avant. Une passe glissée entre Mbock et Renard a permis à Wang ShanShan de battre Bouhaddi en un contre un (52′). Ce but a eu le mérite de réveiller les Bleues un peu moins en rythme au moment de la reprise, mais aussi de réveiller les 10 028 spectateurs qui se sont remis à pousser derrière l’équipe de France. Six minutes ont suffit aux Bleues pour se remettre la tête à l’endroit. En soliste, Diani a pris ses responsabilités et a redonné l’avantage à la France d’une sublime frappe du droit après une magnifique action individuelle pleine d’abnégation.

Le but somptueux de Kadidiatou Diani (2-1)

En dépit des dernières tentatives Chinoises pour revenir dans la partie, l’équipe de France a conservé son unique but d’avance. Pour le plus grand bonheur des supporters et notamment des Irrésistibles Français présents en masse et très bruyants dans le Stade Duvauchelle de Créteil.

La France fait le boulot à l’aube de la compétition la plus importante de son histoire. Dans le même temps, la Corée du Sud, premier adversaire des Bleues au Mondial, s’est inclinée seulement 1-0 contre la Suède à Göteborg en encaissant un but à la 91ème. Les Bleues sont prévenues : ça ne sera pas un match facile.

Rendez-vous le 7 Juin pour France – Corée du Sud, match d’ouverture de la Coupe Du Monde féminine au Parc des Princes à Paris.

1 juin 2019

France/Chine : Une dernière répétition sans accro

Dans son dernier match de préparation à la Coupe Du Monde, l’équipe de France est parvenue à se défaire de la Chine hier à Créteil sur […]
26 mai 2019

France/Thaïlande : 3 Tops et 1 Flop catastrophique

Sans les cadres Lyonnaises laissées au repos, la France a eu du mal à trouver ses repères. Cependant, l’absence des Lyonnaises ne peut servir de justification […]
17 mai 2019

Jordyn Huitema au PSG c’est enfin officiel

Le Paris Saint-Germain vient d’officialiser le recrutement de Jordyn Huitema pour les quatre prochaines saisons. Formée au Vancouver Whitecaps FC Girls, Huitema a intégré une première […]
16 mai 2019

Officiel, les nouveaux maillots des Bleues pour la coupe du monde sont en vente

Le 11 mars dernier, Nike, l’équipementier officiel de l’équipe de France dévoilait les nouveaux maillots des Bleues. Une collection à l’occasion de la Coupe du Monde […]