Pour la seconde fois cette saison, l’Atlético de Madrid enregistre un changement d’entraîneur. Après le départ de José Luis Sanchez Vera en octobre dernier, le club madrilène se sépare de Pablo López. Un départ inopiné et à double tranchant pour les Colchoneras qui affrontent le leader barcelonais ce samedi 25 janvier.

L’Atlético de Madrid vire Pablo López

En octobre dernier, Pablo López remplaçait José Luis Sanchez Vera, parti précipitamment pour des raisons personnelles après 1 saison, 6 matchs et un titre de champion d’Espagne en poche. Alors que Pablo López récupérait un Atlético de Madrid 3ème de Primera Iberdrola et à 1 point de la 1ère place occupée par le FC Barcelone, les Rojiblancas comptent à présent 9 points de retard. Un bilan désastreux pour le triple champion d’Espagne en titre et qui aura eu raison du coach. Après 12 matchs de championnat disputés sans défaite, le novice en football féminin n’aura, malgré tout, pas convaincu. Pablo Lopez a perdu 8 points en 12 matchs quand l’Atlético Madrid n’en avait perdu que 9 dans ses 41 dernières rencontres avant son arrivée. Si en éliminant Manchester City de Ligue des Championnes, il a qualifié le club Madrilène pour les premiers quarts de finale de son histoire, cela n’aura pas suffi.

L’Atlético de Madrid, en passe de perdre le titre de champion d’Espagne qu’il conserve depuis 3 saisons, a ainsi remercié Pablo López 4 mois avant la fin de son contrat :

« L’Atlético de Madrid et Pablo López ont conclu un accord pour la résiliation du contrat du technicien. Le Madrilène à pris les rênes de l’équipe en octobre, menant l’équipe durant 14 matches (12 de championnat et 2 de Ligue des Championnes de l’UEFA). La situation sportive actuelle, dans laquelle nous avons obtenu quatre nuls lors des sept derniers matchs, a conduit à un accord mutuel pour la résiliation de son contrat. »

communiqué de l’Atlético de Madrid

Dani González, nouvel entraîneur de l’Atlético de Madrid

C’est Dani González, ancien joueur de l’Atlético de Madrid de 1994 à 1996, qui a été désigné pour succéder à Pablo López. Un entraîneur que l’Atlético connaît bien pour lui avoir confié diverses tâches au sein du club. En effet, depuis 2010, Dani González a été coach de l’Atlético de Madrid C, coordinateur du département méthodologie, entraîneur des Cadet A (équipe avec laquelle il s’est proclamé champion de la Ligue) et analyste de l’Atlético de Madrid B (poste qu’il a assumé au début de cette saison). De plus, lors de la saison 2018/2019, González faisait partie de l’équipe technique de San Sebastián de los Reyes, une équipe qui évoluait en deuxième division B.

Arrivé quatre jours avant le choc capital qui opposera l’Atlético de Madrid au FC Barcelone ce samedi 25 janvier, c’est un défi qui attend Dani González pour son premier match.

« Je considère cela comme un défi personnel plus important. J’exerce des fonctions au sein du club depuis des années. Maintenant, cette opportunité se présente à moi comme un homme de club que je suis. Le défi est là et nous travaillerons à 100% pour essayer de tirer le meilleur parti de toutes les joueuses. Nous voulons voir une équipe solide et compétitive et voir le nom de l’Atlético de Madrid au sommet comme cela s’est produit ces dernières années. »

~ Dani González

Alors que le FC Barcelone, leader, dispose d’un matelas de 9 points d’avance à 14 journées de la fin de la Primera Iberdola, le départ de Pablo Lopez pour Dani González, sera-t-il suffisant pour que l’Atlético de Madrid, second, conserve son titre ?

24 janvier 2020

L’Atlético de Madrid vire Pablo López après seulement 14 matchs disputés

Pour la seconde fois cette saison, l’Atlético de Madrid enregistre un changement d’entraîneur. Après le départ de José Luis Sanchez Vera en octobre dernier, le club […]
21 janvier 2020

Officiel : Farid Benstiti nouvel entraîneur du Reign FC

Alors que la rumeur ne laissait que peu de doutes, c’est maintenant officiel : Farid Benstiti est le nouvel entraîneur du Reign FC. Le Reign FC, […]
20 janvier 2020

Entretien avec Élise Legrout, la seule française à s’être présentée à la Draft NWSL

Zoom sur la seule native de l’hexagone à avoir fait le pari du système universitaire américain, et à s’être présentée à la Draft 2020.
19 janvier 2020

WSL : Chelsea et Sam Kerr a mangé Arsenal et Vivianne Miedema

Ce dimanche, pour le compte de la 13ème journée de la Women’s Super League, un clash était au menu. Arsenal, leader avec 33 points recevait Chelsea […]