Après un match compliqué pour les Pays-Bas et le Canada, les 2 nations favorites de ce groupe devaient se rassurer face à des adversaires camerounaises et néo-zélandaises, à l’affût de la moindre opportunité.

PAYS-BAS 3-1 CAMEROUN

Les Oranje semblaient prendre les devants notamment avec quelques débordements de Shanice van de Sanden (3′, 7′, 17′). En face, la portière camerounaise n’était pas en grande confiance et ses sorties étaient mal assurées, notamment à la 7ème minute. Néanmoins, les Lionnes Indomptables avaient faim et pressaient très haut. Lieke Martens ne pouvait rien faire face à Claudine Meffometou.

L’autre latérale droite du match, Desiree van Lunteren était mise en grande difficulté par Gabrielle Onguene. Cette dernière prenait son vis-à-vis de vitesse et entrait dans la surface à la 22ème minute avant de frapper juste à côté du but néerlandais. Van Lunteren perdait un deuxième duel à la
25ème minute. Mis à part ces percées, le Cameroun ne se créait que peu d’occasions à l’image de la frappe désespérée de Jeanette Yango (30′).

Jackie Groenen, Daniëlle van de Donk et surtout Sherida Spitse étaient redoutables dans leur jeu long, dont le très beau but des Néerlandaises en est l’illustration : une superbe transversale de Spitse pour van de Sanden qui effectuait un une-deux avec Groenen avant de centrer pour la tête plongeante de Viviane Miedema (41′). Le 59ème but en sélection pour l’attaquante d’Arsenal qui égalait le record de buts en sélection néerlandaise détenu par Manon Melis – également à 59 buts.

L’ouverture du score qui arrivait dans un moment où les Lionnes indomptables se montraient un peu plus dangereuses. Dangereuses dans tous ses sens : Genevieve Ngo Mbeleck écopait d’un carton jaune pour un pied haut maladroit qui aurait pu être bien plus dramatique que celui d’un certain Nigel de Jong… (37′).

A force de caractère, elles revenaient au score seulement 2 minutes plus tard : Onguene remportait son duel face à Sari van Veenendaal qui avait mal anticipé sa sortie. Un score de 1-1 au retour des vestiaires.

Un entame de seconde période catastrophique pour le Cameroun, inattentif sur le coup-franc des Pays-Bas : Spitse décalait Groenen esseulée qui centrait pour Dominique Bloodworth (48′). Les championnes d’Europe en titre menaient 2-1 devant près de 13 000 supporters néerlandais.

Ces dernières 45 minutes reprenaient le modèle de la première mi-temps. Un équipe hollandaise dominatrice face à des Camerounaises agressives et sujettes à quelques occasions, notamment en fin de match. A la 82ème minute, les coéquipières de Gaëlle Enganamouit frôlaient l’égalisation après un beau mouvement collectif. Mais 3 minutes plus tard, l’insatiable Miedema allait écrire un peu plus l’histoire en devenant la meilleure buteuse en sélection néerlandaise avec 60 buts, à seulement 22 ans !

Avec 2 victoires en 2 matchs, les Pays-Bas sont officiellement qualifiés pour les huitièmes et rejoignent l’Allemagne, l’Italie et l’Angleterre. L’Europe est décidément bien représentée.

🏟️ Stade du Hainaut (Valenciennes) : 22 423 spectateurs

⚽️⚽️ Vivianne Miedema 41′, 85′ (Pays-Bas)
⚽️ Dominique Bloodworth 48′ (Pays-Bas)
⚽️ Gabrielle Onguene 43′ (Cameroun

Pays-Bas XI : van Veendendaal © – van Es (puis van Dongen 86′), Dekker, Bloodworth, van Lunteren – Groenen, van de Donk (puis Roord 71′), Spitse – Martens, Miedema, van de Sanden (puis Beerensteyn 66′).
Cameroun XI : Ndom, Meffometou, Johnson, Manie ©, – Feudjio,
Ngo Mbeleck (puis Meyong 66′), Yango – Aboudi Onguene, Enganamouit (puis Akaba 75′), Abam (puis Nchout 60′).


CANADA 2-0 NOUVELLE-ZÉLANDE

Les Canucks poursuivaient leur décevant mondial malgré leur série de 10 matchs de suite sans défaite. Celles qui avaient clairement l’avantage de possession dans ce match étaient incapables d’exploiter leur côté droit et seule Janine Beckie se montrait dangereuse sur l’aile gauche (6′, 9′, 12′). Cette dernière avait obligé Erin Nayler a sortir son premier arrêt du match à la 7ème minute de jeu. Les Néo-Zélandaises qui effectuaient un gros pressing sur les canadiennes perdaient CJ Bott blessée au poignet ; c’est Annalie Longo qui prenait sa place (15′). La première grosse occasion Canadienne arrivait à la 19ème minute lorsque Christine Sinclair touchait la barre transversale, puis Kadeisha Buchanan était contrée par Rebekah Stott sur sa ligne. Les Ferns, soucieuses de construire ne dépassaient que de peu, voire pas du tout la ligne médiane. Néanmoins, leur défense embêtaient leurs adversaires, incapables d’entrer dans la surface de réparation. Les ballons longs arrivés dans la surface étaient récupérés ou dégagés par la Nouvelle-Zélande, à l’image de la sortie d’Erin Nayler devant Jessie Fleming (32′). L’autre portière du match, Stephanie Labbé effectuait sa première sortie aérienne à la 39ème minute sur un centre de Betsy Hassett. Olivia Chance reprenait la balle mais sa tentative n’était pas cadrée. Les Canadiennes n’étaient pas des plus confiantes et Rivière, puis Sinclair perdaient 2 ballons d’attaque suite à des mauvais contrôles (40′ 42′).

Des doutes très vites levés en seconde période grâce à l’ouverture du score par Jessie Fleming parfaitement servie par Ashley Lawrence dès la 48ème minute de jeu. Deux minutes plus tard, sur une action similaire, Beckie centrait en retrait pour Sinclair qui tirait au-dessus. Les Nord-Américaines multipliaient les occasions de but (55′ 59’66’). Ali Riley et ses coéquipières ne pouvaient rien et les actions canadiennes continuaient de pleuvoir sur Grenoble. Désirée Scott, puis Nichelle Prince qui poussait Nayler à sortir une claquette de grande classe 79′.

Un match à sens unique qui voit les Canadiennes se qualifer pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde 2019 !

🏟️ Stade des Alpes (Grenoble) : 14 856

⚽️ Jessie Fleming 48′, Nichelle Prince 79′ (Canada) ⚽️

Canada XI : Labbé – Lawrence – Zadorsky, Buchanan, Riviere (puis Chapman 75′) – Beckie (puis Quinn 83′), Schmidt, Scott, Prince (puis Leon 84′) – Fleming, Sinclair ©
Nouvelle-Zélande XI : Nayler – Riley © , Erceg, Stott, Bott (puis Longo 16′) -, Hassett (puis Kete 85′), Bowen, Percival, Chance – White, Gregorius (puis Green 62′).

16 juin 2019

Coupe du Monde, Groupe E : les jeux sont faits !

Après un match compliqué pour les Pays-Bas et le Canada, les 2 nations favorites de ce groupe devaient se rassurer face à des adversaires camerounaises et […]
11 juin 2019

Coupe Du Monde, Groupe F : Record historique pour les États-Unis

Pour ces deux derniers matchs de la première journée de Coupe du Monde féminine, les vice-championnes olympique suédoises et les championnes du Monde en titre américaines […]
8 juin 2019

Coupe Du Monde, Groupe B : Des matchs plus serrés que prévus

L’Allemagne affrontait la Chine et l’Espagne défiait l’Afrique du Sud.
8 juin 2019

Le PSG signe la révélation de la saison !

À seulement 20 ans, elle a battu tous les records en D1 Féminine cette saison. Une campagne impressionnante qui a attiré l’œil du club parisien. La […]