Laia Aleixandri López est une défenseure espagnole née le 25 août 2000 dans la banlieue de Barcelone.

La jeune joueuse a commencé le football à 4 ans et a débuté en club au C.E. Arrabal Calaf (2006 à 2008), puis le CE Sant Gabriel entre 2008 et 2012. Quatre saisons déterminantes pour la suite de sa carrière puisqu’elle a été approchée puis recrutée par le FC Barcelone en 2012. Laia Aleixandri, très prometteuse, aura joué avec la réserve du Barça en 2ème division espagnole à seulement 14 ans !

Malgré son jeune âge, la sélection espagnole U17 n’a pu se passer de la milieu défensive (désormais défenseure) de 14 ans. L’Espagne a remporté l’Euro U17 en 2015 et Laia Aleixandri a été nommée dans l’équipe-type de la compétition. Puis tout s’est enchaîné très vite. Quelques mois plus tard, Laia Aleixandri et l’Espagne ont décroché une médaille de bronze à la Coupe du Monde féminine U17 2016. Ses performances lors du mondial ont largement été remarquées, notamment son jeu de passes et ses tacles. L’Espagne, alors championne d’Europe U17 en titre a été finaliste de l’Euro U17 en 2017 tandis que la Catalane a, encore une fois, été nommée dans l’équipe-type du tournoi. L’Espagnole a terminé son parcours en U17 avec 34 matchs et 7 buts, ce qui fait d’elle la joueuse espagnole la plus capée dans cette catégorie d’âge.  

Yerliane Moreno vs. Laia Aleixandri. Match pour la 3ème place de la Coupe du Monde Féminine U17 2016. 21 octobre 2016, Boris Streubel / FIFA

En parallèle, elle a été sacrée double-championne de 2ème division espagnole en 2016 et 2017 avec le FC Barcelone B. Cependant, la concurrence au poste de défenseure au FC Barcelone était très rude et Laia Aleixandri n’a pas réussi à intégrer l’équipe première. Néanmoins, des clubs de l’élite espagnole n’ont pas hésité à enchérir dont l’Atlético de Madrid – alors champion d’Espagne en titre – qu’elle a rejoint à l’été 2017.

Atlético de Madrid champion d’Esapgne en 2017-18

Un choix payant pour la défenseure qui a remporté son premier titre de championne de première division espagnole en 2018 avant d’être championne d’Europe U19 et finaliste de la Coupe du Monde U20 avec l’Espagne. Aleixandri, et l’Atlético de Madrid ont réalisé le back-to-back en 2019 avec un deuxième sacre en Primera Iberdrola. Deux saisons de haut calibre récompensées par une première sélection et un premier but avec la Roja le 17 mai 2019 face au Cameroun – match de préparation à la Coupe du Monde féminine 2019. Elle n’a pas été retenue dans la liste de 23 et a disputé le championnat d’Europe U19 avec, à la clé, une nomination dans l’équipe-type du tournoi.

En décembre dernier, la jeune et talentueuse a été nommée dans le XI-Type 2019 de la Primera Iberdrola. Cette saison 2019-20, Laia Aleixandri, 20 matchs dont 17 titularisations en championnat, fait face à une forte concurrence au poste de défenseure centrale : Aissatou Tounkara – également nommée dans le XI-Type 2019 du championnat (20 matchs dont 17 titularisations) et la défenseure italienne Elena Linari (17 matchs, 11 titularisations).

Geyse Ferreira vs. Laia Aleixandri. Primera Iberdrola. 23 février 2020, Oscar J. Barroso / AFP7 – Europa Press Sports

Sa polyvalence (défenseure centrale, milieu de terrain défensive et défenseure latérale gauche) ainsi que sa vision du jeu, ses tacles, sa technique, sa force physique et sa mentalité offensive plus rare à son poste, font d’elle une joueuse complète qui a toutes les clés pour jouer au plus haut niveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :