France/Pays-Bas : l’excès d’erreurs a garanti le spectacle mais a condamné les défenseures
11 mars 2020
Coronavirus : Le football à l’arrêt complet
13 mars 2020

Les discussions ont été courtes.

Quand nous devons élire une joueuse pour une récompense individuelle, ou lorsqu’il faut désigner les tops et les flops d’une rencontre, les palabres sont nombreux à la rédaction. Cependant cette fois-ci, les discussions ont été brèves. Les éloges ont tous convergé vers un seul nom ; celui de Sakina Karchaoui.

Sakina Karchaoui, meilleure joueuse du Tournoi de France selon PCF

Celles et ceux qui ont suivi nos Tops/Flops durant la semaine de compétition, ne seront guère surpris par notre choix. Sakina Karchaoui est effectivement la seule joueuse a être apparue plus d’une fois dans les Tops. Au total, deux apparitions en trois rencontres, contre le Canada et contre le Brésil. À chaque fois en top #2, Karchaoui n’a jamais été élue joueuse du match mais a apporté sa pierre dans chacun d’entre eux.

La Montpelliéraine n’a pas été avare d’effort tout au long du tournoi, et son entente avec Amel Majri a été un argument offensif de poids pour l’équipe de France. Positionnée essentiellement latérale gauche, la native de Salon-de-Provence nous a régalé. Ses percussions et ses dribbles ont été plaisants à voir. La liberté avec laquelle elle s’est exprimée durant les matchs ont révélé toute la confiance qu’elle a acquise. Un indicateur du cap que Karchaoui est en train de passer que ce soit en club ou en sélection.

La joueuse formée à l’US Miramas, a eu droit à sa part de temps de jeu au poste d’ailière, son poste de prédilection. L’attaquante de formation, a bonifié son temps de jeu aux avant-postes en étant à l’origine du but égalisateur lors du dernier match contre les Pays-Bas dans le temps additionnel.

On peut parler de tournoi référence pour Karchaoui en équipe de France. Chose certaine, il faudra compter sur elle dans le flanc gauche de l’EDF dans les prochaines années. Ses 33 sélections nationales en appelleront forcément d’autres, affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :