Le 14 mars prochain se disputera un match décisif en D1 Arkema. Le Paris Saint-Germain, deuxième avec 41 points, reçoit l’Olympique Lyonnais, leader avec 44 points. Battues 1-0 à l’aller, les Parisiennes n’auront pas d’autres choix que de gagner ce choc, avec deux buts d’écart, pour espérer remporter le championnat pour la première fois de leur histoire. Mais alors que l’affiche la plus attractive de la D1 Arkema est attendue de pied ferme, l’OL a tenté de faire décaler la rencontre.

L’OL tente de faire décaler la date du choc, le PSG et la FFF refusent.

Comme chaque saison, le mois de mars donne le coup d’envoi de la dernière ligne droite. Partagé entre les tournois amicaux internationaux, les championnats domestiques et les quarts de finale de la Ligue des Championnes, le calendrier du mois de mars est chargé, voire décisif dans le cahier des charges de certains clubs. Cette saison, si la France peut se congratuler d’organiser, du 04 au 10 mars 2020, la première édition du Tournoi de France; la She Believes Cup qui se déroulera aux États-Unis du 05 au 12 mars 2020 a fait grincer des dents l’OL. En effet, dans le calendrier délivré par la Fédération Française de Football, la date du choc pour le titre de D1 Arkema PSG vs OL est prévu le 14 mars 2020, soit 2 jours seulement après la fin du tournoi américain. L’Olympique Lyonnais qui doit respecter un délai minimum avant de refaire jouer une joueuse s’est ainsi rendu compte qu’il pourrait être privé de ses 3 internationales anglaises et de sa japonaise que sont : Lucy Bronze, Alex Greenwood, Nikita Parris et Saki Kumagaï. Ces quatre joueuses ayant été convoquées avec leur sélection pour participer à la She Believes Cup 2020. Une situation critique est inenvisageable pour le club de Jean-Michel Aulas qui a tenté, auprès de la FFF, de faire décaler la date du match contre le PSG.

Le premier communiqué de l’Olympique Lyonnais :

source : www.ol.fr

Le hic ? La Fédération Française de Football vient également de refuser la demande du club Rhodanien. Une décision surprenante pour l’OL, qui va engager dans les prochaines heures une procédure devant le Comité National Olympique et Sportif Français afin d’obtenir gain de cause.

Le second communiqué de l’Olympique Lyonnais en réponse à la FFF :

source : www.ol.fr

Lucy Bronze annoncée forfait pour la She Believes Cup 2020.

Quelques heures après le refus de la Fédération Française de Football face à la requête de l’Olympique Lyonnais, nous apprenions le forfait de Lucy Bronze pour la She Believes Cup. Retenue parmi 23 Anglaises pour participer à la 5ème édition du tournoi américain, Lucy Bronze, qui souffre d’une blessure au mollet, va finalement rester à Lyon. Une annonce faite par la sélection anglaise, elle même, mais qui a soulevé de fortes suspicions sur les réseaux sociaux. En effet, nombreux sont ceux qui accusent l’OL d’avoir tronqué la vérité pour s’assurer de la présence de la meilleure joueuse d’Europe, dans deux semaines, contre le PSG.

S’il est coutume de voir Jean-Michel Aulas se plaindre du calendrier chaque saison, le cas actuel de l’Olympique Lyonnais, tel qu’il est présenté, à de quoi inquiéter ses sympathisants. Déjà privé d’Ada Hegerberg, victime des ligaments croisés, les absences probables de Saki Kumagaï, Alex Greenwood et Nikita Parris voient les chances de résultats du Paris Saint-Germain augmenter. Une opportunité non négligeable pour le club de la capitale qui n’avait aucun intérêt à accepter la requête de son meilleur ennemi.

Confirmé par la FFF, le choc pour le titre de D1 Arkema, entre le PSG et l’OL reste, pour le moment, fixé au samedi 14 mars 2020 à 15h30 au stade Jean Bouin et en direct sur la chaîne Canal+.

Pensez-vous qu’il faille repousser le choc PSG vs OL ? Qui a raison ? qui a tort ? Donnez-nous vos impressions en commentaires !

2 Comments

  1. Philippe Hats dit :

    On voit bien, par rapport à la réponse de la FFF qui est avantagé…… Ils voudraient absolument que le PSG soit champion quitte à bousculer l’équité sportive !
    Espérons que le CNOSF sera plus impartial.
    A force, c’est trop visible cette acharnement anti-lyonnais !

  2. Rizza Amerigo dit :

    Comment douter que la Fédé a choisi son camp . Même le titre de l’article est tendancieux . »Reporter le match » alors qu’il s’agit de jouer 24h plus tard et en lever de rideau des L1 , comme 2 autres matches d’ailleurs!!! Paris doit pouvoir faire un résultat sans embrouilles pour être credible

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :