Christine Sinclair devient la meilleure buteuse en sélection de tous les temps !
30 janvier 2020
Une Rémoise débarque à l’Olympique Lyonnais
1 février 2020

Des contacts avaient été annoncés entre l’Olympique Lyonnais et une jeune prodige américaine.

Il y a trois jours, nous apprenions la terrible nouvelle : Ada Hegerberg, ballon d’Or 2018, a rejoint la longue liste des joueurs de l’OL a souffrir d’une rupture des ligaments du genou. Après Memphis Depay, Jeff-Reine Adélaïde, Oumar Solet et Sofian Augarreau ; la Norvégienne s’est vue elle aussi obligée de renoncer brusquement à sa saison.

Pour remplacer celle qui avait planté 14 buts en 13 journées de championnat, le club dirigé par Jean-Michel Aulas s’était mis à explorer une piste aux États-Unis ; celle d’Ashley Sanchez.

Peu connu du public français, Ashley Sanchez qui évoluait jusqu’alors à l’université de UCLA, a été sélectionnée en pick n°4 par le Washington Spirit à la dernière draft NWSL. L’internationale américaine U20 était l’une des 2 joueuses les plus attendues de cette édition de la draft et sa place de titulaire au Spirit sera indiscutable.

=> Le résumé de la draft NWSL 2020 <=

Un contre-temps contractuel qui aurait pu profiter à l’OL

Choisie par la franchise qui a terminé 5ème en National Women Soccer League, l’ailière aux qualités indiscutables dans les derniers mètres (23 buts et 42 passes décisives en 69 matchs), a dû patienter pour s’engager officiellement avec sa nouvelle équipe. Une modification contractuelle initiée par le Spirit a repoussé la signature de Sanchez, un contre-temps qui a permis à l’OL d’engager des discussions avec la joueuse dans le but de la faire signer avant la fin du mercato hivernal prévue ce soir à minuit.

Malheureusement pour le club 13 fois champion de France, Sanchez a trouvé un accord avec Washington et les discussions avec l’OL ont été rompues d’après Pablo Maurer, un journaliste américain.

Lyon a vu une bonne opportunité de remplacer sa star dans la situation contractuelle de la jeune américaine. Cet échec dans les négociations n’empêchera pour autant pas le club rhodanien d’être compétitif, puisqu’il peut compter sur Eugénie Le Sommer et Nikita Parris pour occuper la pointe de l’attaque sur la deuxième partie de saison. À condition que d’autres blessures ne viennent pas assombrir le ciel lyonnais…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :