Kadidiatou Diani aurait refusé de prolonger au PSG, Portland Thorns en profite
9 janvier 2020
Une Supercoupe féminine va voir le jour en Espagne
12 janvier 2020

Le mercato hivernal est l’occasion de peaufiner son effectif avant le sprint final. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le FC Metz avait besoin de plusieurs ajustements avant la reprise.

Easther Mayi Kith en prêt au FC Metz

La première partie de saison a été catastrophique pour les grenats qui pointent à la dernière position du championnat, sans avoir réussi à obtenir la moindre victoire.

Avec 36 buts encaissés, Metz est la 3ème pire défense des « grands championnats » derrière l’Olympique de Marseille (37 buts encaissés), et le FF USV Jena (52 buts encaissés). Une situation préoccupante à laquelle Metz a décidé de remédier avec l’arrivée en prêt d’Easther Mayi Kith en provenance du Montpellier Hérault Sport Club.

Arrivée dans l’Hérault en début d’année 2019, la défenseure canadienne n’a disputé que deux rencontres en une année avec Montpellier. La seconde fut d’ailleurs en Octobre dernier contre le FC Metz (victoire montpelliéraine 3 à 0). Seulement prêtée, Mayi Kith a l’assurance de ne pas évoluer en 2ème division la saison prochaine en cas de relégation du club Mosellan.

Cette venue de Mayi Kith à Metz offre une option défensive supplémentaire à Mickaël Maurice, nouveau coach de Metz, et garantira à la joueuse plus de temps de jeu qu’à Montpellier où la concurrence est trop rude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :