L’UEFA Women’s Champions League telle que vous la connaissez n’existera plus. Pour cause, un nouveau format beaucoup plus alléchant est en prévision.

Il fallait s’y attendre, la Ligue Des Championnes va évoluer. L’UEFA avait entamé une réflexion afin de changer le format de la plus grande des compétitions européennes des clubs, et le résultat de cette réflexion vient de tomber.

Une place supplémentaire pour les clubs des grands championnats

Le changement majeur apporté par cette évolution se situe au niveau du nombre de places dédiés aux grands championnats. Dès l’édition 2021-2022, les 6 championnats ayant les meilleurs coefficient UEFA bénéficieront de trois places qualificatives à la Ligue Des Championnes au lieu de deux actuellement. Un changement qui rendra la saison 2020-2021 de ces ligues nationales dont fait parti la D1 Arkema, beaucoup plus attrayante.

L’apparition d’une phase de groupe

Après deux premiers barrages qui serviront d’écrémage ; 16 clubs prendront part à une phase de groupe. 4 groupes, de 4 équipes qui rappellent le format de la Ligue Des Champions (masculine) où une phase de poule qui compte 8 groupes de 4 équipes existe déjà. Les deux premiers clubs de chaque groupe accéderont aux quarts de finales. À partir des quarts, le format ne diffère pas de ce qui se fait déjà aujourd’hui : deux confrontations aller-retour par phase jusqu’à la finale qui se joue en un match sur terrain neutre.

Un bond en avant au niveaux marketing & diffusion

Ce nouveau système permettra une augmentation du nombre de matchs de 39%. De plus, l’UEFA qui jusque-là commercialise de façon centralisée uniquement la finale, le fera pour toutes les rencontres à partir des matchs de poules. Lorsqu’une rencontre n’est pas centralisée par l’UEFA, la diffusion de cette dernière est à la charge du club local. Avec cette centralisation ; l’UEFA produira chaque match pour les télévisions et la diffusion en ligne.

La bataille pour les troisièmes places dans les meilleurs championnats d’Europe va faire rage. Ce format offre une réelle possibilité à certains clubs de disputer l’UWCL, une opportunité qu’il faudra être capable de saisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :