Dans ce match comptant de demi-finale de Women’s French Cup, les Montpelliéraines ont tout réussi ou presque, les Londoniennes tout raté tout court.

TOPS

⭐⭐⭐ Sakina Karchaoui : Défensivement comme offensivement, Sakina a été à la hauteur. Elle s’est imposée dans les duels, a distillé deux passes décisives, et a percuté balle aux pieds obtenant ainsi des coups-francs dont, celui qui a permis à Toletti d’inscrire le but du 3-0. On s’était promis de ne pas revenir sur le mondial lors de cette WFC, mais merde. Pourquoi n’est-elle pas rentrée contre les USA à 10 minutes de la fin alors qu’il restait encore un changement ?!

⭐⭐ Sarah Puntigam : Celle qui a déclaré à notre micro en zone mixte ne pas avoir de préférence entre jouer en défense centrale ou au milieu de terrain, a néanmoins profité de sa position au milieu pour marquer. L’internationale autrichienne a réalisé un très bon match et a trouvé le chemin des filets à deux reprises lors de cette rencontre.

⭐ Nérilla Mondésir : Très en jambes, la jeune Haïtienne n’a pas mis longtemps à se signaler dans cette rencontre. Ses deux passes décisives dans le premier quart d’heure ont donné le ton. Une troisième était à sa portée sur son débordement et son centre pour Gauvin à la 52ème mais la frappe de l’internationale française (24 sélections, 12 buts) fut contrée. Son but plein d’opportunisme à l’heure de jeu est venu embellir un prestation déjà aboutie.

FLOPS

😡😡😡 Deanna Cooper : Elle a subi sur les accélérations de Mondésir sur son couloir droit, sans parvenir à les stopper. C’est ce qui arrive souvent lorsqu’on ne parvient pas à défendre en avançant. De plus, elle est celle qui a détourné le coup-franc de Toletti sur le quatrième but Montpelliérain… Ça fait un peu beaucoup là non ? Comme dirait l’autre.

😡😡 Drew Spence : Spence a valsé sur un coup d’épaule de Karchaoui. Flemme d’aller plus loin que ça.

😡 Ann-Kathrin Berger : Encore une prise de balle aérienne manquée de la portière allemande qui rappelle fortement celle en Ligue Des Champions contre le Paris Saint-Germain. Lors du quart de finale retour d’UWCL en Mars dernier, elle avait permis à son ancien club de se relancer. Hier elle a permis au MHSC d’inscrire un cinquième but synonyme de petite humiliation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :