Coupe Du Monde, Buteuses/Passeuses : Demi-Finale
5 juillet 2019
Tops/Flops, Angleterre-Suède : La capitaine a sombré avec le navire anglais
7 juillet 2019

Une rencontre des plus attendues pour décrocher le bronze entre les deux dernières nations médaillées de bronze (la Suède en 2011, puis l’Angleterre en 2015). Pour la dernière de Karen Carney, la 200ème sélection de Caroline Seger et le 20ème match d’Hedvig Lindahl en coupe du monde, le match aura tenu toutes ses promesses !

Le match allait très vite être lancé par une frappe de Bethany Mead dès la 3ème minute puis par un gros pressing suédois sur Carly Telford très hésitante (4′). Les Anglaises pourtant données favorites dans ce match subissaient en première période à l’image d’Alex Greenwood dépassée par Rolfö (8′) et fautive trois minutes plus tard, sur l’ouverture du score de Kosovare Asllani après une très mauvais dégagement. Asllani inscrivait son
3ème but dans ce mondial. À la surprise générale, les Suédoises continuaient de presser et à la 22ème minute Sofia Jakobsson doublait l’avantage d’une superbe frappe enroulée devançant Steph Houghton trop loin du marquage.

L’Angleterre devait attendre la 23ème minute pour se procurer leur première occasion de match, signée Lucy Bronze. Hedvig Lindahl plongeait sur le ballon pour un bel arrêt. La défense scandinave moins aggressive se voyait sanctionnée par Fran Kirby qui réduisait l’écart par un poteau rentrant qui éliminait Linda Sembrant et laissait Lindahl de marbre (31′).

Kirby prouvait sa bonne performance par un beau centre sur Nikita Parris qui recentrait pour l’attaquante de Chelsea qui tombait dans la surface (41′). Jakobsson répliquait et prenait de vitesse Greenwood mais centrait au-dessus (43′). Enfin, le match aurait pu fuir encore plus aux Anglaises lorsque Houghton touchait le ballon de la main dans la surface après le pressing de Stina Blackstenius – une faute de main confirmée par la VAR mais l’arbitre ne sifflait pas penalty. Bronze, comme face à la Norvège tentait la reprise de volée mais Lindahl sortait merveilleusement bien le ballon (45+5′).

Les Anglaises revenaient de vestiaire avec d’autres intentions et reprenaient le dessus sur leurs adversaires. Jade Moore s’essayait de loin (50′) et Greenwood servait Jodie Taylor mais Nilla Fischer dégageait le ballon (52′). Kirby combinait avec Parris, puis Greenwood centrait pour Jill Scott mais Lindahl était sur le ballon (58′, 60′). Mais les Suédoises restaient redoutables en contre et Blackstenius obligeait Abbie McManus à tacler dans la surface. À la 66ème minute, Nathalie Björn déclait Julia Zigiotti mais cette dernière manquait son face-à-face avec Telford. Les Lionesses poussaient et Kirby, puis Scott donnaient des ballons dans la surface scandinave – en vain (68′ 74′).

Les Suédoises bien parties pour décrocher le bronze résistaient aux attaques anglaises : Lindahl devançait Scott dans les airs et captait le centre de Bronze (86′). Mais surtout, Nilla Fischer sortait l’arrêt du match à la 90ème minute! La défenseure de Linköpings, sur sa ligne, stoppait de la tête une reprise de volée de Bronze du point de penalty. La Suède avait une occasion de contre à négocier mais Zigiotti échouait face à Telford. La Suède décrochait sa 3ème médaille de bronze après 1991 et 2011.

🏟️ Allianz Riviera (Nice) : 20 316 spectateurs

⚽️⚽️ Kosovare Asllani 11′ (Suède), Sofia Jakobsson 22′ (Suède)
⚽️ Fran Kirby 31′ (Angleterre)

Angleterre XI : Telford – Greenwood, McManus (puis Daly 83′), Houghton ©, Bronze – Moore, Scott, Kirby – Mead (puis Taylor 50′), White, Parris (puis Carney 74′).
États-Unis XI : Lindahl, Eriksson, Sembrant, Fischer, Glas, Seger ©, Asllani (puis Zigiotti Olme 45′), Björn (puis Ilestedt 72′) – Rolfö (puis Hurtig 27′), Blackstenius, Jakobsson.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :