La Mannschaft à nouveau sur de bons rails
1 mars 2019
Pas du tout au point, l’Uruguay se fait atomiser par la France
5 mars 2019

Une initiative à l’égard des femmes les plus inspirantes qui mérite d’être soulignée.

Aux États-Unis plus qu’ailleurs, les commémorations ont une place importance dans la société. Chaque année des événements tels que le Martin Luther King day, le Memorial day ou le Black History month ont lieu outre Atlantique pour célébrer, et rendre hommage à des personnes qui ont marqué l’histoire du pays à la bannière étoilée. Ce soir, à l’occasion du deuxième match de l’équipe nationale américaine en SheBelieves Cup, ce sont des femmes emblématiques qui seront célébrées et de la plus belle des manières.

L’extraordinaire initiative de la fédération américaine

Après avoir été tenues en échec contre le Japon lors du premier match de SheBelieves Cup (2-2), les américaines reçoivent l’Angleterre ce soir à 22h30 (heure française) à Nashville dans le Tennessee. Cette superbe affiche, sera marquée par l’initiative de la fédération américaine de rendre hommage aux femmes les plus inspirantes. En effet, les joueuses de l’USWNT (United States Women National Team) arboreront des maillots floqués du nom de la figure féminine emblématique de leur choix. Ce qui donnera à l’occasion naissance à des maillots collectors portant le nom de véritables icônes. Cette initiative trouve totalement sa place au sein du Women’s History month qui célèbre les femmes en ce moment aux États-Unis (du 1er au 31 Mars). Ces choix de personnalités féminines inspirantes sont variés, on y retrouve des sportives, des activistes, des lauréates de Prix Nobel ou encore des artistes. Tous secteurs et toutes époques confondues.

Voici le nom des 23 femmes, choisies par les 23 joueuses de l’USWNT :

Abby Dahlkemper ➡️ Jennifer Lawrence : « Je l’aime car elle est vraie. Elle n’a pas peur d’être ce qu’elle est, elle est talentueuse et franche. Ce n’est pas facile de rester authentique lorsque l’on travaille à Hollywood mais que ce soit à travers les louanges ou les critiques, elle parvient à garder le sourire et vivre sa vie. Elle excelle dans l’art de faire tomber les barrières et créer des changements positifs. »

Tierna Davidson ➡️ Sally Ride : « J’ai choisi Sally Ride, car lorsque j’étais petite, je souhaitais devenir astronaute. Dans ma chambre j’ai toujours une tonne de poster de l’espace. Elle a été la première américaine à aller dans l’espace, c’est un grand modèle pour moi. J’ai toujours le petit ours en peluche dédicacé par Sally que ma donné ma tante. »

Crystal Dunn ➡️ Serena Williams : « Je l’aime. Serena Williams a été mon idole pendant longtemps. En fait, je la regardais jouer bien avant que je me mette à regarder du football. Elle m’a inspirée à devenir athlète et m’a inspirée à vouloir le meilleur de moi-même. C’est une personne qui a fait tomber tellement de barrières qu’il est difficile de mettre des mots dessus. »

Julie Ertz ➡️ Carrie Underwood : « Je voulais quelqu’un que j’admirais étant plus jeune, et je me rappelle rentrer à la maison de mes matchs de foot, mettre American Idol et crier pour la supporter avec ma famille. Elle est en phase avec elle même et avec ses croyances. C’est une femme forte, fidèle et très tournée vers sa famille. Aussi, elle est mariée à un athlète et comprend cet aspect de la vie.

Emily Fox ➡️ Elena Delle Donne: « Je l’ai choisie car mes grands parents vivent dans le Delaware et ils la suivent depuis le lycée. Ils me l’ont présentée en tant que personne et en tant qu’athlète. J’aime sa façon d’être elle-même sur le parquet, elle est incroyable. Elle place sa famille au dessus de tout, elle a abandonné l’université de UConn pour être plus proche de sa famille et spécialement de sa grande sœur. »

Image associée

Adrianna Franch ➡️ Briana Scurry : « J’ai choisi Briana parce que j’ai grandi en la regardant évoluer dans l’équipe nationale et c’est ce que je voulais devenir quand j’étais enfant. Quand j’étais petite, l’USWNT est venue à l’Arrowhead Stadium à Kansas City. J’ai pu la checker lorsqu’elle est sortie du terrain et je me suis dis que je ne me laverai plus jamais la main ! »

Ashlyn Harris ➡️ Cardi B : « J’ai choisi Cardi B car j’aime ce qu’elle représente. Elle ne cherche pas à se fondre dans la socété et refuse d’être ce que la société veut qu’elle soit. Elle est juste elle-même et se fou d’être normale ou pas. J’apprécie beaucoup cela. Elle doit son parcours à elle seule et je pense que beaucoup d’entre nous auraient quelque chose à apprendre de cela. Elle a été strip-teaseuse pour survivre et rappait en parallèle, et désormais sa vie a complètement changée. Elle le mérite et elle continue de supporter les femmes car c’est sa façon d’être, ça fait partie de qui elle est. J’adore cela. »

Tobin Heath ➡️ Doris Burke : « Personnellement, ce fut difficile de choisir quelqu’un. Mes modèles en grandissant ont toujours été des footballeurs ou des hommes en général. Les plus grands sportifs ont toujours été des hommes. C’est pourquoi, cette initiative est super cool, parce qu’au moins on essaie de changer cela et ça montre qu’il y a aussi eu de grandes dames. Doris… c’est juste de la bombe. Le processus a été long pour elle et elle a été souvent la première dans beaucoup de domaines concernant les retransmissions télé. J’adore la NBA et le basket-ball est mon second sport favoris. Elle a gagné le respect des gars sur le parquet et des spécialistes du milieu. Et avoir le respect de ces gens-là c’est comme si ils lui avaient dit « tu es une des nôtres » et c’est un grand honneur »

Rose Lavelle ➡️ J.K. Rowling : « Oh, je l’ai choisie car c’est une génie, elle est généreuse et a toujours des histoires cool à raconter. J’ai passé des étés à lire ses Harry Potter et parfois à les relire pour me rappeler tous les détails Je la remercie d’avoir partagé son talent avec le monde. »

Carli Lloyd ➡️ Malala Yousafzai : « Malala est quelqu’un qui s’est battue pour ce en quoi elle croyait tout en sachant qu’elle aurait pu être tuée pour ça. Même après avoir reçu une balle et être passée pas loin de la mort, elle a continué à se battre pour inspirer les femmes du monde entier. »

Jessica McDonald ➡️ Maya Angelou : « Par où commencer ? C’est une personne incroyable. J’adore son élocution, mais je pense que c’est plus la manière dont elle utilise les mots qui a attiré mon attention. Lire ses citations et sa poésie m’a inspiré à bien des égards, surtout lors des mauvais jours. Je peux toujours me référer à ses poèmes. « 

Samantha Mewis ➡️ Mia Hamm : « Ma sœur et moi avons adoré la regarder en grandissant, elle était notre joueuse préférée. Quand nous étions en équipes jeunes, nous avions pour habitude de nous battre pour pouvoir porter le maillot n° 9. Je me souviens avoir regardé tous ses buts encore et encore et regardé les matchs de l’équipe nationale sur des cassettes VHS. Je rembobinais à chaque fois qu’elle marquait. J’avais aussi un poster d’elle. Lorsque je devais citer la personne qui m’inspire, elle était ma réponse naturelle, parce que je me suis toujours inspirée de cette équipe et des femmes qui en ont fait partie. « 

Alex Morgan ➡️ Abby Wambach : « J’essayais sans cesse de penser à qui je voulais en flocage de mon maillot et qui était la plus grande source d’inspiration pour moi, tant dans ma carrière que dans ma vie. S’il est difficile de choisir quelqu’un que je n’ai jamais rencontré, je suis obligée de penser à des personnes telles que Michelle Obama ou Billie Jean King. Ce sont des gens que j’adore, cependant, si je dois citer ceux qui ont eu le plus grand impact sur ma carrière et dans ma vie, je pense à ma famille et mes coéquipières. Et quand je pense à mes coéquipières, il n’y a personne qui m’ait guidée, conseillée ou donné cette confiance en moi plus qu’Abby. Je n’ai jamais eu une relation telle avec quelqu’un d’autre que celle que j’avais avec Abby. Elle m’a fait croire en moi à des moments où je ne le faisais pas. Elle a installé cette confiance en moi. Elle a toujours été là pour moi, alors qu’en tant que coéquipières luttant pour le même poste, vous pouvez parfois être égoïste. Elle était complètement opposée à cela. Elle voulait réussir, mais elle m’a aussi dit qu’elle voulait que je réussisse plus qu’elle. Elle voulait que je batte tous les records qu’elle a établis. Avoir quelqu’un qui s’est vraiment battu et a cru en moi et m’a dit toute la confiance qu’elle avait en moi était assez incroyable. Je n’ai jamais rencontré quelqu’un comme ça. « 

Alyssa Naeher ➡️ Robin Roberts : « J’ai choisi Robin parce qu’elle avait fait un discours lors d’un stage de basket-ball où j’étais, j’avais probablement 13 ou 14 ans. Ma sœur et moi étions là-bas, nous étions les seules filles du stage et elle a eu un impact sur moi. Nous avions l’habitude de la regarder tous les matins sur SportsCenter avec Stuart Scott, nous étions donc pressés d’entendre ce qu’elle avait à dire. Depuis ce jour, elle s’est battue contre le cancer et a lancé le message ‘Make your mess’. Je regarde GMA tous les matins. Cela fait partie de ma routine. « 

Kelley O’Hara ➡️ Heather O’Reilly (HAO) : « Mon âme sœur irlandaise! Je l’ai toujours admirée avant même de la connaître en tant que personne. Dès que je suis devenue sa coéquipière, elle a incarné mon idéal de la coéquipière et amie que j’ai toujours imaginé. Elle est également toujours attentive aux intérêts du groupe, a une attitude positive et nous pouvions compter sur elle pour amener tout le monde à suivre le même chemin. »

Christen Press ➡️ Sojourner Truth : « Sojourner Truth est l’activiste intersectionnelle originelle – plaidant en faveur des personnes oppressées noires et des femmes. Elle est le héros ultime pour nous aujourd’hui, des siècles plus tard, alors que nous luttons contre les mêmes problèmes et essayons de rendre notre monde meilleur en ce qui concerne ces problèmes sociaux complexes. »

Mallory Pugh ➡️ Beyoncé : « C’est une dure à cuire. Elle a confiance en elle, et est un excellent modèle pour toutes les femmes car elle représente quelque chose d’encore plus grand qu’elle. Elle est inspirante dans l’industrie de la musique et dans le monde entier. C’est une personne qui montre aux femmes qu’elles peuvent être qui elles veulent. »

Megan Rapinoe ➡️ Audre Lorde : « Audre Lorde était elle même. Elle a exprimé de manière si belle et si puissante chaque partie d’elle-même et de ses expériences. C’était une femme, une lesbienne, une féministe, une personne de couleur, une activiste pour les droits de l’Homme et une poète. Elle avait très bien compris que le changement ne viendrait pas en jouant selon les règles existantes. »

Becky Sauerbrunn ➡️ Ruth Bader Ginsburg : « La célèbre RBG. C’est une véritable rock star dans son domaine. Elle s’est battue contre le cancer, s’est présentée lors d’un vote… Qu’aurait-elle pu ne pas faire? Elle est juste impressionnante. »

Casey Short ➡️ Katie Sowers : « J’ai choisi Katie Sowers avant-tout parce qu’elle est exceptionnelle. Elle est coach en NFL et montre que les femmes aussi peuvent le faire et c’est incroyable. Je connais également sa personnalité, c’est un être humain magnifique et très inspirant. »

Emily Sonnett ➡️ Tina Fey : « Tina Fey est une femme cool. C’est une ancienne élève d’UVA. Je prenais quelques cours de théâtre au lycée et tout le monde parlait d’elle. Elle a fait de grandes choses, SNL évidemment, et Mean Girls. Elle est incroyable et son style de extraordinaire. Elle est très impliquée dans le combat pour les droits de la femme et son regard sur cela est vraiment ce que j’aime le plus chez elle »

Andi Sullivan ➡️ Jessica Mendoza : « J’ai choisi Jess Mendoza car j’admire beaucoup ce qu’elle a fait pour faire tomber les barrières dans le monde du sport. Quand j’étais à l’école, Je l’ai entendue parler de persévérance et des personnes qui doutent d’elles et cela m’a beaucoup aidé à croire en moi. »

McCall Zerboni ➡️ Mère Teresa : « J’ai choisi Mère Teresa car elle est l’ultime définition de l’amour et du don de soi sans rien espérer en retour.’

(Traduis via : www.ussoccer.com/)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :