Les Guingampaises avaient été sanctionnées pour s’être rebellées 😮
13 février 2018
SheBelieves Cup : Thiney de retour face au Top 3 mondial
20 février 2018

L’arrière latérale australienne ne pourra rejoindre l’Oregon qu’à ses 18 ans, le 28 avril. Elle participera sans doute au championnat d’Asie qualificatif pour la Coupe du Monde féminine 2019, du 7 au 22 avril 2018.

Gavin Wilkinson, directeur général et président du football du Portland Thorns FC déclarait :

Ellie est considérée comme l’une des meilleures jeunes joueuses au monde et nous sommes ravis de pouvoir poursuivre son développement. Nous avions besoin d’une joueuse à son poste et nous attendons avec impatience qu’elle rejoigne le club à ses 18 ans.

Mark Parsons évoque l’arrivée de l’Australienne :

Nous obtenons une très bonne jeune joueuse qui a tout d’une future star mais ça va prendre du temps. Elle a encore beaucoup de choses à apprendre. Je pense que ses coéquipières la soutiendront incroyablement bien pour continuer sa grande progression.

Ellie Carpenter, âgée de 17 ans, a fait ses débuts avec l’équipe nationale féminine d’Australie à l’âge de 15 ans en 2016, disputant 2 matchs pour la qualification olympique et devenant la plus jeune athlète olympique australienne aux Jeux Olympiques de 2016 à Rio. Depuis ses débuts internationaux, elle a obtenu 13 sélections pour les Westfield Matildas et a marqué son premier but international contre la Chine le 6 mars 2017, lors de la Coupe d’Algarve.

En club, Carpenter a commencé sa carrière en W-League au Western Sydney Wanderers en 2015 pour deux saisons avant de rejoindre Canberra United pour la saison 2017-18. Elle a été désignée Joueuse de l’année par les Supporters et Joueuse de l’Année.

Mark Parsons se montre très impatient :

C’est une étape excitante pour nous et pour Ellie. Nous signons une arrière puissante et offensive qui va nous aider et qui a un énorme potentiel. Ellie est très technique et son attitude offensive nous sera utile pour notre jeu dans le dos. Son esprit vainqueur et de compétition fait d’elle une excellente addition à notre groupe.

Ellie Carpenter impressionne l’ancienne internationale australienne aux 130 sélections, Heather Garriock :

Ellie est menée par son âme de vainqueur au meilleur niveau. Son enthousiasme et son éthique de travail sont incomparables.

Parmi ses nombreuses qualités, sa puissance physique est exceptionnelle pour son âge. Mark Parsons ne peut qu’admirer ce point :

Je dirais qu’au cours des dernières années, vous regardez les joueuses les plus athlétiques qui viennent de l’Université, il leur faut 2 ans pour avoir le même impact physique en NWSL [qu’en championnat Universitaire]. Si Ellie, à 17 ans, a déjà un impact sur une jeune de 24 ans, et qu’elle progresse encore physiquement, ça sera effrayant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :